<>

Bouleversés et résolus

24 novembre : Parcours Alpha

Bulletin Le Noroît

Agenda

28 août : messe télévisée

Catégories : Actualités

Messe télévisée à Noirmoutier

L’émission Le Jour du Seigneur a choisi la paroisse Saint-Philbert-en-Noirmoutier pour retransmettre la messe du dimanche 28 août (22e dimanche du temps ordinaire). Elle a eu lieu à L’Herbaudière, sur l’espace parking derrière le poste de police et la salle Ganachaud.

Samedi 27 août : répétition :

 

En ce dimanche très ensoleillé, marquant pour beaucoup la fin des vacances, la messe télévisée (la dernière de l’été), a rassemblé environs 700 personnes. Elle était présidée par le père Gérard BILLON (curé de saint-Philbert de Noirmoutier, l’homélie fut prononcée par le père Frédéric OZANNE (prêtre de la Mission de France). Messe très vivante, priante. La présence de la télévision, n’a nullement gêné la ferveur des fidèles. 

 

Auteur :Gérard Billon

2 Responses to "28 août : messe télévisée"

  1. DILLMANN Posté le 29/08/2022 à 12:33

    A l’attention de l’abbé Gérard Billon,

    Est-il vraiment indispensable lors de l’homélie de la messe dominicale d’hier – de plus en retransmission nationale – d’user d’autant de vulgarité en parlant de Dieu comme l’a fait Frédéric Ozanne : ” C’est Dieu qui rince…” .
    Comment peut-on parler avec aussi peu de respect de Dieu ? Où est le sens du sacré ? Où est le respect de ceux qui vous écoutent ?
    Le sel processionnel eut été plus utile sur la langue de ce prêtre.
    Je vous encourage à vous déplacer sur les terres douloureuses des Chrétiens d’Orient en vous laissant imprégner par la pureté et la dignité de leurs liturgies. Vous sentirez de suite de quel côté souffle l’Esprit. Aucune récupération de jeux de mots ni de jeunisme vulgaire ne parviendra à vos oreilles.
    Car la foi là-bas est une question de survie et de PRÉSENCE non une mise en scène servie par de mauvais acteurs.
    Bien à vous
    Isabelle DILLMANN

    • Gérard Billon Posté le 12/09/2022 à 23:20

      Chère madame,
      Je ne réponds que maintenant à votre commentaire et je vous prie de m’en excuser.
      Vous êtes bien sûr libre de refuser le langage du P. Ozanne, prêtre de la Mission de France. Faut-il pour un petit mot – que je qualifierai de “populaire” et non pas de “vulgaire” – déconsidérer toute une liturgie paroissiale ? Où est votre miséricorde ? Il n’a fait, par la simplicité et la profondeur de son propos que se situer dans le sillage de notre Seigneur Jésus que les religieux de son temps ont qualifié “d’ivrogne et de glouton”, propos bien plus “vulgaire”, vous en conviendrez.
      Quant à me déplacer sur en Orient, je vous remercie mais c’est déjà fait ! La foi des libanais et des palestiniens est la même que la mienne et la nôtre. Elle s’exprime dans des formes et des coutumes un peu différentes avec plus ou moins de ferveur, de joie et de tristesse – exactement comme nous.
      Que la Bonne nouvelle du Dieu de tendresse et d’amour vous accompagne,
      P. Gérard Billon, curé.

Laisser un commentaire