<>

Neuvaine pour les vocations

Sacrement des malades

Denier de l’Eglise

Bulletin Le Grand Large

Méditer la Parole

Agenda

Le Rosaire

 

La pratique du Rosaire (du latin rosarium, guirlande de roses) s’est développée à partir du XIVe siècle. Elle consiste est une méditation simple sur les épisodes importants du mystère de Jésus-Christ à travers le regard de Marie.

La “récitation” des dizaines est comme une promenade dans le jardin. Au fil des allées et des parterres, nous laissons notre oeil contempler les grands moments où Dieu a montré tout son amour pour les humains. Il nous a donné son Fils. L’une de nous, Marie, l’a reçu, éduqué, aimé. Elle nous le donne.

Par la répétition ordonnée du chapelet, nous méditons les “mystères” joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. C’est ainsi toute la foi chrétienne qui est parcourue par notre prière.

Pour ce qu’on appelle les “fruits” ou effets de la prière, il n’y a aucun automatisme. Ce sont plutôt des attitudes ou dispositions intérieures que l’on attend.

Note : les références bibliques ne sont pas exhaustives. En marge de votre Bible, vous trouverez parfois des passages parallèles.

 

Marie a accepté d’être la mère de Dieu, lors de l’Annonciation. Elle participe ainsi au mystère de la Rédemption. Ce n’est pas elle qui nous sauve – le Christ seul est rédempteur – mais elle nous entraîne dans son « Oui ».

Le rosaire est prié personnellement ou à plusieurs.

Nous pouvons rejoindre une communauté virtuelle comme Hozana rosaire vivant

Rosaire vivant
Crée par Pauline Jaricot en 1862, le Rosaire vivant consiste à répartir les 20 dizaines de chapelet entre 20 personnes qui prient chaque jour depuis leur domicile une dizaine de chapelet, avant de passer à la dizaine suivante au bout de 7 jours, et ainsi de suite.
Pour s’inscrire il faut adresser un SMS au 06.60.30.78.84
 
 

Mystère Joyeux : lundi / samedi

1er Mystère : L’Annonciation (Lc 1,26-38) Fruit : l’humilité.

2e Mystère : La Visitation (Lc 1,39-55) Fruit : la charité fraternelle.

3e Mystère : La Nativité (Mt 2,1-12 ; Lc 2,1-20) Fruit : l’esprit de pauvreté.

4e Mystère : La Présentation au Temple (Lc 2,22-38) Fruit : pureté et obéissance.

5e Mystère : Le Recouvrement de Jésus au Temple (Lc 2,40-51) Fruit : ferveur, réponse à l’appel de Dieu.

 

Mystères Lumineux : jeudi

1er Mystère : Le Baptême de Jésus (Mt 3,13-17). Fruit : l’état de grâce.

2e Mystère : Les noces de Cana (Jn 2,1-12). Fruit : confiance en la volonté de Dieu.

3e Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu et de la conversion (Mt 4,17). Fruit : la conversion intérieure, la sainteté.

4e Mystère : La Transfiguration (Mt 17,1-9). Fruit : la contemplation.

5e Mystère : L’institution de l’Eucharistie (Mt 26,26-29). Fruit : la pratique des sacrements.

 

Mystères Douloureux : mardi / vendredi

1er Mystère : L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers (Mt 26,36-50). Fruit : le regret de nos péchés.

2e Mystère : La Flagellation de Jésus (Mt 27,26). Fruit : l’ascèse et la maîtrise de nos sens.

3e Mystère : Le Couronnement d’épines (Mt 27,27-30). Fruit : l’ascèse spirituelle.

4e Mystère : Le Portement de Croix (Mt 27,31-33). Fruit : la patience dans les épreuves.

5e Mystère : La Crucifixion (Mt 27,34-61). Fruit : un amour plus grand pour Jésus, mort pour nous sauver.

 

Mystères Glorieux : mercredi /dimanche

1er Mystère : La Résurrection de Jésus (Mc 16,1-18). Fruit : la foi.

2e Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel (Ac 1,6-9). Fruit : l’espérance et le désir du Ciel

3e Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte (Ac 1,14 et 2,1-14). Fruit : la descente du Saint-Esprit dans nos vies.

4e Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel (Tradition chrétienne). Fruit : la grâce d’une bonne mort

5e Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel (Tradition chrétienne). Fruit : une plus grande dévotion dans la Vierge Marie.

 

« Chaque mystère du chapelet, bien médité, met en lumière le mystère de l’homme. En même temps, il devient naturel d’apporter à cette rencontre avec la sainte humanité du Rédempteur les nombreux problèmes, préoccupations, labeurs et projets qui marquent notre vie. “Décharge ton fardeau sur le Seigneur : il prendra soin de toi” (Ps 55, 23). Méditer le Rosaire consiste à confier nos fardeaux aux cœurs miséricordieux du Christ et de sa Mère. » (Jean-Paul II)