<>

Flash-infos : vers la Pentecôte

Mois de Mai, Mois de Marie

Pape François : la contagion de l’espérance

Bulletin Le Grand Large

Méditation-Conférence

Messes retransmises

Agenda

éditorial de mai 2020

 

Vous m’avez manqué

 

Je suis allé dernièrement visiter une personne atteinte d’un grave cancer. Elle a reçu le sacrement des malades. Nous avons prié et échangé grâce à la Parole de Dieu. Elle a communié au Corps eucharistique du Seigneur.

Actuellement, alors qu’elle prie et lit les Écritures, alors qu’elle est entourée de l’amour de son mari et du soutien de beaucoup, comment vit-elle l’impossibilité de la messe du dimanche ? « Ce qui me manque, c’est d’être portée par la communauté ».

C’est quand elle nous manque que la communauté rassemblée du dimanche apparaît vitale. Qu’a-t-elle donc de vital ?

La messe est un don. Un don empêché non par le gouvernement mais par un méchant virus mondialisé – qui n’a pas encore été vaincu.

Avec le déconfinement, peu à peu les messes vont reprendre. Avec beaucoup de prudence. Allons-nous les vivre « comme avant » ? Nous avons souffert. Sur notre île, sans doute moins qu’ailleurs. Mais il y a eu, comme partout, des morts, des familles en deuil, des personnes enfermées dans la solitude.  Il y a eu aussi des gestes de solidarité, anonymes et beaux, liés ou non à l’Évangile.

De ce temps d’épreuve, gardons en mémoire que l’espace de nos maisons est le lieu premier, simple et pas si facile, de notre relation à Dieu par nos proches.

Le Christ ne nous a pas fait défaut, ni l’amour du Père ni le souffle de l’Esprit. Dieu est « plus intime que l’intime de moi-même » (saint Augustin). Mais l’assemblée dominicale nous a manqué. Elle nous manque et va nous manquer encore car il faudra plusieurs semaines (plusieurs mois peut-être) avant qu’elle soit vraiment reconstituée, plus vive, plus fraternelle. Comment avons-nous vécu l’impossibilité de nous rassembler physiquement ? Est-ce que cela a modifié notre regard sur l’eucharistie ? Sur la Parole de Dieu ? Sur leurs liens ? Sur notre paroisse ? Sur l’Église, « corps du Christ » ?

Que l’Esprit de Pentecôte nous pousse à un vrai renouvellement ! Dans la confiance. P. Gérard Billon

 

Propositions pour la Pentecôte (cliquer ici)