<>

Oecuménisme : le quizz

Bioéthique, quatre vendredis de jeûne et prière

 

Collecte paroissiale

Messes en janvier

Bulletin Le Grand Large

Méditer la Parole

Agenda

édito janvier 2021

 

Sans signes extérieurs de richesse

Étrange Noël que celui de l’année 2020… Il a été peut-être été plus silencieux et plus profond qu’à l’ordinaire.

Merci à toutes les personnes qui ont montré leur fraternité en s’abstenant de participer aux offices où elles savaient qu’il serait difficile d’observer les consignes sanitaires. Elles auraient aimé – ô combien – chanter avec tous. Elles ont offert leur place. D’autres, pour les mêmes raisons, ont dû faire contre mauvaise fortune bon cœur et retourner à la maison, la « jauge » (quel mot !) étant atteinte. Elles ont prié autrement ou sont venus le lendemain.

Merci à ceux et celles qui, nombreux, joyeux, solidaires, ont “fait assemblée”. Merci aux personnes qui ont assuré le service d’ordre. Qu’aurait été une messe de Noël s’il y avait eu un risque pour les fragiles d’entre nous – les plus proches de l’enfant de la crèche ? Merci aux animateurs et musiciens : cela a été fête aujourd’hui sur terre ! Et cela le reste.

Nos lumières ont brillé sans éclipser l’étoile qui guidait les mages vers la maison de Bethléem. Cette étoile, il a fallu que les mages la discernent dans le ciel. Elle scintillait, extraordinaire seulement pour ceux et celles qui savent voir au-delà du visible…

L’étoile, la crèche, la croix, la parole et le pain sont de pauvres signes. Dieu nous les offre. Notre joie est de les prendre.

Avec Marie, Joseph, nous avons redécouvert une famille large… Dieu est au milieu, “Emmanu-el”, “Dieu-avec-nous”. Les bergers sont allés le voir. Les mages ont fait un long voyage. Mais les savants de la cour  du roi Hérode, pourtant de bons croyants, ne se sont pas déplacés.

Nous, en cette année 2021, nous allons nous lever. Sous l’impulsion de l’Esprit saint, nos membres frémissent déjà. Debout ! Gérard Billon

 

ARCHIVES-éditos/