<>

A PROPOS DE LA RÉVISION DES LOIS DE LA BIOÉTHIQUE

Horaires des Messes

Pape François : la contagion de l’espérance

Bulletin Le Grand Large

Méditer la Parole

Agenda

Confession

*

« Laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Corinthiens 5,20)

Le mot confession a plusieurs sens.

C’est le nom traditionnel du sacrement de pénitence et de réconciliation : le pénitent « confesse » ses péchés au prêtre, ministre (= serviteur) de la grâce de Dieu, et reçoit l’absolution.

Le mot désigne aussi l’action de déclarer sa foi publiquement : c’est ainsi que l’on parle de « confession de foi » ou de « profession de foi ».

Il désigne enfin un Église chrétienne particulière (on peut être de confession catholique, luthérienne, calviniste, orthodoxe, etc).

Cette page est consacrée au sacrement de pénitence et de réconciliation, signe de l’amour infini de Dieu.


Démarche pénitentielle :

– laisser la Parole de Dieu interroger ma vie (par l’évangile du jour ou du dimanche suivant, un psaume, un passage de l’Écriture qui a frappé, etc),

– confesser (= proclamer) l’amour de Dieu,

– confesser mon péché à la lumière de la Parole de Dieu : ce qui a pu blesser Dieu, les autres, moi-même comme image divine, la création, l’Église…,

– demander à Dieu son pardon,

– en signe de réconciliation, s’engager à un geste de pénitence, un geste où se manifestera le changement des rapports avec Dieu, avec les autres…,

– une fois l’absolution accordée par le prêtre au nom du Seigneur, rendre grâce à Dieu.


Horaires de confession :

Jusqu’au 11 juillet inclus, à l’église Saint-Philbert de Noirmoutier le mercredi et samedi de 10h00 à 11h00.

A partir du 12 juillet, à l’église Saint-Philbert de Noirmoutier le mardi et mercredi 17h-19h ainsi que le vendredi et samedi 11h-13h

Une célébration pénitentielle communautaire avec absolution individuelle est proposée le mercredi 12 août à 15h (église de la Guérinière) et à 21h (église de Noirmoutier).

« Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous ne faisons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché. » (1 Jean 1, 5-7)