<>

29 juin, 2 juillet : Nuit des églises à St-Philbert

Diacre, kesako ?

3 stages de chant en août !

Avec les Ukrainiens

Bulletin Le Noroît

Méditer la Parole

Agenda

Notre-Dame-de-Pitié dite “chapelle des martyrs”

La chapelle commémore le massacre de quelques 1500 Noirmoutrins par les armées de la Convention républicaine, dans la période dite de la “Terreur”, à partir du 6 janvier 1794. D’abord enfermés dans l’église St Philbert, ils ont été dirigés par groupe de 60 vers les contrebas de Banzeau et exécutés (cliquer ici)

Une grande croix de granit dite “croix des massacres” avait déjà été érigée en 1902 par l’Abbé Léon Jaud, curé de la paroisse et historien. Elle est toujours en place. Ayant connu la Grande Guerre (1914-1918), l’abbé Joseph Raimond (1885-1969), retiré sur l’île, a voulu faire plus : sur sa propriété, il a construit cette chapelle. Consacrée en 1950, elle a été rénovée de 2015 à 2018.

Outre l’autel (XVIIe siècle), elle comporte une Pietà en terre cuite et un tabernacle (tous deux du XVIe siècle), un  ossuaire, un chemin de croix signé P. Jacques (1930) et deux images de “messes dans les bois” : une gravure ancienne évoquant les Vendéens de 1794 et une peinture moderne sur la dernière messe de l’abbé Raimond lors de la bataille de la Marne dans le bois de Ville-Sur-Tourbe en Champagne, le 24 septembre 1915.

La chapelle est ouverte tous les jours de 9h à 19h d’avril à octobre