<>

29 juin, 2 juillet : Nuit des églises à St-Philbert

Diacre, kesako ?

3 stages de chant en août !

Avec les Ukrainiens

Bulletin Le Noroît

Méditer la Parole

Agenda

Le Chemin de croix

Le Chemin de croix est une pratique de dévotion qui s’est répandue dans l’Église catholique en France au cours du XIXe siècle. Venu de Jérusalem où les franciscains l’ont élaboré à partir du XIIIe siècle, développé en Italie, il comporte quatorze “stations” qui permettent de méditer la Passion du Christ.

La plupart des stations sont tirées des quatre évangiles et quelques-unes viennent de pieuses légendes (le voile de Véronique, les trois chutes, Jésus remis à sa mère). Toutes veulent permettre de compatir aux souffrances du Christ, à son amour infini, à sa confiance envers son Père, à la réalisation du salut du monde. Commencé par le jugement de Pilate, le chemin se termine, pacifié, par la mise au tombeau. De nos jours, on trouve parfois une quinzième station : l’arrivée des femmes portant les aromates au matin de Pâques.

Au fil des ans, des lieux et des communautés, diverses formes – parlées, chantées, personnelles, communautaires – se sont mises en place.

Particulièrement prié lors de la Semaine sainte, le Chemin de Croix ne remplace pas l’Office de la Croix du Vendredi saint.

Pour se mettre en condition, écouter l’un des plus beaux airs de J.-S. Bach Erbarme dich (extrait de la Passion selon saint Matthieu) :

Erbarme dich, mein Gott,
Um meiner Zähren Willen !
Shaue hier, Herz und Auge
Weint vor dir bitterlich.
Erbarme dich, mein Gott !

Aie pitié, mon Dieu,
à la vue de mes larmes !
Voie, mon coeur et mes yeux
pleurent amèrement devant toi.
Aie pitié, mon Dieu !

Une méditation a été écrite par Mgr Dominique Rézeau, curé de la paroisse Saint-Amand-de-l’île-d’Yeu, avec la collaboration dessinée de M. Jean-Olivier Héron. On peut l’écouter et la prier ici (32 mn)


1ère station :  Jésus est condamné à mort.

2e station : Jésus est chargé de la Croix.

3e station : Jésus tombe sous le poids de la Croix.

4e station : Jésus rencontre sa Mère.

5e station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa Croix.

6e station : Véronique essuie la sainte Face de Jésus.

7e station : Jésus tombe une seconde fois.

8e station : Jésus console les filles d’Israël.

9e station : Jésus tombe pour la troisième fois.

10e station : Jésus est dépouillé de ses vêtements.

11e station : Jésus est cloué sur la Croix.

13e station : Jésus est remis à sa Mère.

14e station : Jésus est mis au tombeau.

Pour méditer dans l’attente du Jour de la résurrection des morts, écouter le choeur Ruht wohl, ihr heiligen Gebeinede (extrait de la Passion selon Saint Jean de J.-S. Bach)

Reposez en paix, saints ossements
Que je ne continue pas à pleurer ;
Reposez en paix, et amenez-moi aussi au repos.
La tombe qui vous est destinée
Désormais ne renferme plus de détresse,
Ouvre pour moi le ciel
Et ferme la porte de l’enfer.