<>

29 juin, 2 juillet : Nuit des églises à St-Philbert

Diacre, kesako ?

3 stages de chant en août !

Avec les Ukrainiens

Bulletin Le Noroît

Méditer la Parole

Agenda

éditorial juin 2022

La consultation synodale et après ?

Sur notre diocèse, plus de 380 « fiches des contributions » (dont une vingtaine de la paroisse Saint-Philbert en Noirmoutier) sont parvenues à l’équipe diocésaine. On estime à 1700 personnes le nombre de ceux et celles qui ont participé. C’est beaucoup et c’est peu. Il semble que les jeunes se sont peu exprimés, de même les chrétiens plus traditionnels dans leur pratique.

La démarche a été souvent bien accueillie, car elle a permis à des personnes isolées, notamment depuis la pandémie du COVID, de reprendre contact avec la vie paroissiale. Mais il y a eu aussi des appréhensions, telles que celle-ci : ce synode universel voulue par le pape François va-t-il servir à quelque chose, tout n’est-il pas « plié d’avance » ? Ceci est d’autant plus vrai qu’un Synode conduit par Mgr Santier en 2005-2006 avait conduit à la promulgation d’orientations très riches mais auxquelles aucune suite n’avait été donnée après l’arrivée de Mgr Castet en 2008.

Les remontées font apparaître une vraie joie à se retrouver, à écouter, à prendre la parole sans être jugé, à relire sa vie et les merveilles de Dieu. Elles ont aussi permis à un nombre important d’équipes d’exprimer leurs inquiétudes devant le fonctionnement de l’Église actuelle, et ce à tous les niveaux (du particulier à l’universel). Sur la gouvernance ou les rapports entre prêtres, diacres et laïcs, il y a bien des zones d’ombre.

Pour notre île, un compte-rendu détaillé sera publié à la rentrée. Que tout ceci nous encourage à élaborer un beau projet pastoral dans le nouveau doyenné dont nous faisons partie… en souhaitant que la situation sanitaire ne nous freine pas.

 

ARCHIVES-éditos/