<>

Adoration eucharistique

11 octobre : Explorer la Bible

28 août, messe télévisée

Bulletin Le Noroît

Agenda

Jeudi Saint

 

Ce soir, nous célébrons trois mystères : l’institution de l’Eucharistie, celle du Sacerdoce ainsi que le commandement du Seigneur sur la charité fraternelle. Ils se répondent et nous font avancer sur le chemin de la vie. Le « sacrement du frère » s’articule sur le « sacrement de l’autel ».

● Célébration unique de la Cène à 20h à la Guérinière

 


● Service, sacerdoce, eucharistie

Ce jour-là plus que les autres, les prêtres du diocèse manifestent leur unité autour du Christ Serviteur (ils sont, à sa suite, « au service » de l’alliance entre Dieu et l’humanité) ainsi que le caractère central de l’Eucharistie.


● Nuit d’adoration du Saint Sacrement

Elle est proposée sur notre paroisse à partir ce Jeudi après la célébration de la Cène à l’église de la Guérinière jusqu’à minuit Puis le relais est pris le vendredi de 9h à 15h

Chacun-e s’engage à veiller au moins un créneau d’heure. Des inscriptions sur Doodle seront ouvertes dans les jours du qui précèdent. Plusieurs peuvent veiller en même temps, en communion ecclésiale.

Pour celles et ceux qui ne peuvent se déplacer, l’adoration sera en lien avec le reposoir en l’église de La Guérinière.

Nous pouvons méditer les derniers enseignements de Jésus tels qu’ils sont rapportés dans l’évangile de Jean, chapitres 13 à 17.


● Pour lire les récits de la Cène

Issue d’une conférence du P. Billon sur l’Eucharistie, voici une petite présentation des récits de la Cène selon Matthieu et selon Jean :

La liturgie occidentale – et avec elle, nombre de représentations en peinture, voir par exemple la célèbre fresque de Léonard de Vinci – privilégie, pour la Cène du Seigneur, les récits selon saint Matthieu et selon saint Jean.

Le mot « Cène » vient du latin cena, plat principal du repas du soir. Il désigne le dernier repas que Jésus a partagé avec ses disciples, repas au cours duquel il a « institué » l’eucharistie. Au cours de ce repas, il annonce la trahison de Judas.

Le récit fondateur de Matthieu divise l’épisode en deux : l’annonce de la trahison d’abord (plus exactement de la « livraison ») puis le geste prophétique sur le pain azyme et le vin de fête. Les parallèles existent dans les récits de Marc et Luc…

Pour lire la suite : Première approche des récits de la Cène