<>

VOEUX DE LA PAROISSE

Lettre pastorale Monseigneur François Jacolin

HORAIRES DES MESSES

Édito décembre 19

Entre nos mains…

Noël pourrait être la fête du consensus. Les querelles de famille s’effacent devant les repas illuminés et le sapin de Noël. Les difficultés de l’âge adulte s’estompent devant les souvenirs d’enfance et l’on chante avec joie « Douce nuit » ou « Les anges dans nos campagnes »…

Mais Noël est une fête fragile. L’harmonie que désirent nos cœurs se tient en équilibre sur un jeu de contraires. Tout au long de l’Avent et jusqu’à la messe de la Nuit, les poèmes du prophète Isaïe opposent la nuit et la lumière, la guerre et la paix, la fatigue et la volonté de revivre, le pays meurtri et la moisson d’été. Le droit et la justice, les deux piliers de la politique, sont mis en cause et, dans un sursaut de confiance, sont remis à un enfant. Non pas un homme adulte bardé de diplômes mais un petit enfant. En qui Dieu s’est donné. Qui a tout à apprendre. De nous.

Aujourd’hui comme hier, Dieu remet son corps entre nos mains.

Autour du berceau, vont et viennent les païens et les Juifs, les charlatans et les savants, les travailleurs et les resquilleurs, les inquiets et les blasés, les explorateurs de l’avenir et les nostalgiques du passé. Qui va l’aider à se repérer dans la vie ? Il a besoin de notre protection, de nos points de repères. Nous avons besoin de son envie de vivre…

P. Gérard Billon