<>

Covid19 : les règles pour le culte

Horaires des Messes

Bulletin Le Grand Large

Méditer la Parole

Agenda

Le Sacré-Coeur de l’Herbaudière

À la fin du XIXe l’accroissement démographique de l’île suscite la création d’une nouvelle paroisse dans la partie nord.  La première jetée du port de l’Herbaudière est réalisée entre 1869 et 1880 alors que la pêche à la sardine est en plein essor. À 5 kms du bourg de Noirmoutier, les premiers paroissiens sont naturellement les marins et leurs familles.

La première pierre de l’église est posée le 12 juin 1876. Sobre, dans un style néo-gothique répandu en ce temps-là, l’édifice est en croix latine, à nef unique voûtée d’ogive. Comme dans toutes les églises maritimes, un bateau ex-voto, réalisé en 1946, est accroché à la voûte.

http://saint-philbert-en-noirmoutier.fr/calvaire_herbaud2/En 2013, une oeuvre du sculpteur Joseph Erhardy (1928-2012) a pris place dans le transept gauche. Intitulée Lumen Christi (Lumière du Christ) elle figure un Calvaire (plâtre peint, H. 4m x L 4m). Le Christ vient de mourir. Son corps s’affaisse. Au pied la croix, un jeune homme joue avec une tortue, symbole du temps éternel. Indifférent, il contraste avec les autres personnages : Marie et Jean à notre gauche, Marie-Madeleine et Joseph d’Arimathie à notre droite. Le sculpteur a donné son propre visage à ce dernier qui regarde au loin, témoignant à tous du mystère qui s’accomplit.

L’édifice n’est pas situé près du port mais au milieu du bourg et domine l’anse de Luzéronde. À côté de l’église, le cimetière marin surplombe la mer.