<>

HORAIRES

DES OFFICES

DE NOËL

(RE) DÉCOUVRIR

LA FOI EN

JÉSUS-CHRIST

JEÛNE

ET

PRIÈRE

HOMÉLIES

TOUSSAINT

ET ARMISTICE

La chapelle fut érigée par l’abbé RAIMOND (1885-1969) en mémoire des 1500 vendéens exécutés en ce lieu début janvier 1794. Consacrée en 1950.

Elle commémore le souvenir des vendéens exécutés durant la période des massacres de Vendée par les armées de la Convention républicaine (de janvier à juin 1794). Faits prisonniers, ils furent enfermés dans l’Eglise St Philbert. Le 6 janvier et les jours suivants, ils sont dirigés par groupe de 60 vers les contrebas de Banzeau pour y être exécutés au lieu-dit « la vache » qui était alors un dépotoir d’ordures où la mer accédait au rythme des marées.

La grande croix de granit dite « croix des massacres » fût érigée par l’Abbé Jaud en 1902.

Dans la chapelle, le bénitier, la Pieta (fin 16ème, donnée par la marquise de Chauvelin), deux tableaux (une gravure « une messe en Vendée » et la peinture de la dernière messe en 1915  sur le front en Champagne dans le bois de Ville-Sur-Tourbe de l’Abbé Raimond), l’autel (17ème), le tabernacle (16ème), le chemin de croix (1930).

Sous le sol reposent les restes en poussières d’environ 3000 victimes dont 20 prêtres, 12 religieuses, 730 hommes, 508 femmes et 96 petits enfants.

La rénovation de la chapelle a été lancé par l’Abbé Chatry en 2015. L’Abbé Cieutat a poursuivi ce projet. La chapelle a été bénie le 4 avril 2018, permettant ainsi la présence du Saint Sacrement dans le tabernacle de l’autel. 

N’hésitez pas à vous y arrêter pour prier. La chapelle est ouverte tous les jours de 9h à 19h (d’avril à début novembre).