Saint Philbert de Noirmoutier

 ]

 

 

 

 

 

L’église Saint-Philbert s’élève à l’emplacement d’une abbaye fondée par Philibert de Tournus en 677. 

 

Elle fut pillée par les Sarrasins au début du VIIIe siècle, puis incendiée par les 

Normands en 846.  Elle fut ensuite reconstruite à la fin du XIe siècle sur la chapelle primitive qui est la crypte actuelle, elle ne comportait alors que le chœur et la nef principale. De la fin du XIVe au XVIIe siècle furent élevées les nefs droite et gauche, elle fut consacrée en 1849. 

 

Le clocher est néo-roman, il fut construit en 1875 pour remplacer l’ancien clocher détruit par un incendie en 1848. À l’intérieur on peut admirer une maquette de frégate, réalisée par un artisan horloger du village en 1802 pour Auguste Jacobsen.  
La crypte est située sous le chœur, elle a accueilli le corps de Saint Philbert entre 690 et 836, date à laquelle il fut transféré, à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, puis à Tournus où les moines s’étaient réfugiés après les invasions normandes en 875. Une châsse sur l’autel contient quelques reliques du saint transférées en 1863 date à laquelle cette crypte fut restaurée. Elle est classée Monument Historique depuis 1898

La crypte mérovingienne où reposait Saint Philbert est ce qui reste de l’abbaye détruite par les normands. En effet l’abbaye qui s’étendait sur l’emplacement de l’église et du château ne fut jamais relevée dans ses murs après que les moines aient fui l’occupation des vikings qui avaient fait de l’ile leur base arrière de leur raids sur la loire. Seul un prieuré fut rétabli qui devint l’église que nous connaissons.
Les vitraux de la nef racontent Philbert : l’ancienne abbaye, le château, les armes de l’abbaye et de l’autre coté quatre étapes et fondations de Philbert : Jumièges, Saint Philbert de Grandlieu, Cunault et Tournus.

Le retable Sainte Marie est le plus ancien retable de l’église, et le plus richement décoré.On peut admirer les guirlandes de roses et de soleil sculptés dans la pierre. Le retable de l’autel Sainte Anne fut édifié en 1711.